Partenaires

CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > le GDR > Missions

Missions du GDR

Le GDR Chémoinformatique a pour principales missions :

  • de fédérer les équipes pour créer une dynamique favorable au développement du domaine ;
  • de favoriser les liens interdisciplinaires (chimie-biologie-informatique) ;
  • d’augmenter en France et sur la scène internationale la visibilité et la reconnaissance de la Chémoinformatique comme une discipline à part entière ;
  • de participer au projet TGE-TGI "Chemical Biology" : des petites molécules pour comprendre et soigner le vivant ;
  • de mettre en place des formations de haut niveau (école d’été par exemple) ;
  • de favoriser les échanges entre le monde académique et le monde industriel ;
  • d’organiser des séminaires ou colloques ;
  • de définir un programme de formation initiale et continue en Chémoinformatique ;
  • de mener des actions communes avec le GIS « Chimiothèque Nationale » (Site web) et la Société Française de Chémoinformatique (SFCi) (Site web) ;
  • de donner un avis consultatif sur la partie Chémoinformatique des projets nationaux et Européens dédiés au criblage de chimiothèques, sur la législation REACH et autres.

Ce GDR se structurera autour de quatre thèmes :

  • Méthodes de criblage virtuel et support au criblage réel ;
  • Modélisation SAR/QSAR/QSPR des propriétés de molécules, de réactions et de matériaux ;
  • Développement de méthodes, d’algorithmes et d’outils ;
  • Bases de données chimiques et chemogénomiques

Les actions principales prévues :

  • Organisation (en collaboration avec la SFCi) d’une rencontre annuelle de deux ou trois jours impliquant l’ensemble des acteurs du GDR. Ces rencontres seront également ouvertes aux équipes industrielles qui développent ou utilisent les outils Chémoinformatiques.
  • Organisation (en collaboration avec la SFCi) d’une école internationale en Chémoinformatique. Deux écoles ont été déjà organisées à Obernai (Alsace) en 2008 et 2010 (voir le site web).
  • Organisation d’ateliers de formation de haut niveau pour les doctorants et chercheurs.
  • Echange de doctorants et jeunes chercheurs entre les laboratoires du groupement.
  • Echanges scientifiques entre l’académie et l’industrie.

Résultats attendus

Une dynamique

  • Faire émerger une synergie forte entre les équipes impliquées dans la recherche et valorisation.
  • Former de nouvelles compétences et éviter la disparition du savoir faire.
  • Faciliter le travail d’innovation.
  • Constituer un groupe de recherche lisible et visible aux niveaux national et international.

De nouveaux logiciels – de nouveaux concepts – de nouvelles molécules et matériaux

  • Développement de nouveaux logiciels et nouvelles méthodes pour le criblage virtuel et le design in silico de nouveaux composés et matériaux.
  • Mise au point de méthodes de sélection plus précoces et plus fiables des molécules et des cibles thérapeutiques.
  • Elaboration de bases de connaissances structurées et des nouveaux concepts.
  • Création d’un site web centralisé proposant des outils en ligne aux utilisateurs adhérents et permettant de stocker et maintenir tous les outils développés par les équipes françaises partenaires.
  • Développement de collections de données expérimentales (bases de données) pour calibrer/évaluer les méthodes.